Madagascar – L’île continent

No Comments

Patrick Blanche
Pour le voyageur, Madagascar, à l’image de sa population métissée, offre une nature unique et d’une grande diversité. Il faut revenir aux lointaines origines de cette île-continent pour mieux en cerner l’intérêt et la nécessité de préserver les trésors issus de cette riche bio-diversité. Il y a 250 millions d’années, avec la dérive des continents, le bloc indo-malgache s’isole progressivement de l’Afrique ; l’Inde et Madagascar se sépareront 100 millions d’années plus tard, laissant l’île à son destin solitaire. Aujourd’hui, cette île d’une superficie de 592 000 km2 – plus grande que la France – semble posée sur l’océan Indien, à l’écart du monde. Une île habitée par 18 ethnies jalouses de leurs origines, un territoire qui semple s’être isolé du monde afin de mieux préserver son patrimoine humain, sa faune et sa flore. Même si les hommes ont entamé une partie de ce précieux capital écologique, Madagascar abrite encore près de 200 000 espèces vivantes, dont 80% sont endémiques. La flore y est tout aussi variée et exceptionnelle, témoignage d’une biodiversité sans égal dans le monde. Ce territoire compte aussi des réserves naturelles préservées, où les scientifiques étudient les vertus curatives des plantes endogènes, connues de longue date par les autochtones.
Patrick Blanche a sillonné ce pays merveilleux à plusieurs reprises. Il nous livre ici non seulement son témoignage sur les beautés, les richesses et les diversités de Madagascar mais aussi, il a su partager la vie simple et discrète des peuples malgaches, écouter leur récits qui parfois livrent quelques secrets

Categories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *